Ashley madison, une arnaque?

Ashley madison, une arnaque? – Qu’en disent les utilisateurs ?

Important : les commentaires et avis ont été repris tels qu’ils ont été publiés par leurs auteurs sur les sites Internet mentionnés. Aucune modification n’a été effectuée et vous pourrez facilement retrouver ces commentaires en cliquant sur les liens des sites ci-dessous.

 

Vu sur « Comment séduire » « Si vous vous inscrivez sur Ashley Madison vous risquez fort de vous y sentir seul et de n’y faire aucune rencontre… »

Vu sur le « forum aufeminin.com » « Jai décidé de franchir le pas en minscrivant sur Ashley Madison. Et bien croyez-moi, cest une belle escroquerie !!! Je ne suis pas du genre à écrire sur les forums, mais là je suis choqué de mon expérience sur ce site (…) Jai écrit au site pour demander le remboursement immédiat de mes crédits et bien sûr, je nai jamais eu ni de réponse, ni de remboursement ! Cest un scandale que ce genre de site existe, et que personne ne dénonce ce genre descroquerie (…) »

Vu sur « Best of rencontre.fr » « On est bien loin de l’univers cosy de Gleeden : ici, on se croirait sur MSN au début des années 2000. Fond blanc, charte graphique inexistante, fonctionnalités réduites… » « Ne vous inscrivez pas sur Ashley Madison « juste pour voir »! ‘Ils facturent la suppression du compte 19 euro! »’ Même si vous n’avez rien fais dessus. » « AUCUNE RENCONTRE !… Ah si !! Des professionnelles à domicile qui envoient leurs photos :-/ Dégueu ! »

Vu dans la Presse : Ashley Madison poursuivi par une ancienne employée pour création de faux profils

«Elle devait créer 1000 faux profils de femmes en seulement trois semaines.»
Yahoo News

«Ce site est une pure arnaque !!! Le « client » est appâté par quelques profils, et une fois captif, si on cherche un peu on se rend compte que la plupart de ces profils sont des fakes ! Il serait assez surprenant que des Internautes puissent être à l’origine de tous ces faux profils, je ne verrais pas bien l’intérêt. Il est donc fort probable que ce soit le site lui-même qui crée ces profils afin de garnir ses pages de recherche, il faut bien avouer que le nombre de membres n’est pas très élevé, alors un petit coup de boost en interne semble être la solution pour générer du traffic et donc du chiffre !»
Webzine séduction

«On lui a rapidement demandé de créer 1000 «faux profils de femmes» visant à attirer les hommes»
La Presse – Site Canadien

Pour tester Ashley Madison, nous avons procédé exactement de la même façon que pour Gleeden : en créant des profils.

 

Test

Nous avons créé un profil femme (gratuit), en vue de contacter des femmes en leur disant que nous étions un homme sur un profil femme (toujours pour éviter de payer). La première difficulté a été de trouver des femmes à qui parler. Les femmes inscrites en « Ile de France » étaient seulement 2 à être en ligne un weekend vers 15h30 et 5 à être en ligne vers 18h30 également en période de weekend. En semaine, elles étaient 0 à être en ligne vers 16h, 1 être en ligne à 20h. Pour les autres régions, c’était encore plus désertique ! Aucune membre femme connectée en région Rhône-Alpes, 1 dans le Languedoc-Roussillon, aucune en Aquitaine.

Lorsque nous avons (enfin) pu discuter avec femme, en lui disant que nous étions un homme sur un profil femme, rien ne s’est passé niveau modération : notre profil n’a pas été suspendu, ce qui veut dire que c’est facile pour des personnes mal intentionnées de surfer sur le site sans conséquences. Très mauvais point pour Ashley Madison donc.

Ensuite, nous avons créé un profil femme avec de fausses photos volées sur Internet. Aucune action de la modération. Nous avons poussé le test en ajoutant des photos pornographiques dans notre profil femme. Là encore, les photos ont été laissées par la modération, rien n’a été fait.

Pour finir, on a créé un profil homme, pour voir quel type de femmes se trouvent sur Ashley Madison. Sur 5 conversations en chat avec 5 membres féminins, 4 se sont avérés être de faux profils, nous redirigeant avec quelques minutes de conversations vers des sites payants d’escorts (autrement dit de prostitution), ou des sites pornographiques.

4 réflexions au sujet de « Ashley madison, une arnaque? »

  1. Michel

    Les commentaires précédents résument bien mes propres frustrations avec Ashley Madison qui est un véritable site de merde.

    Le fonctionnement du site exploite l’entêtement de l’être humain à vouloir posséder tout ce qui lui est inaccessible. L’étalement d’un aussi grand nombre de nymphettes en chaleur stimule évidemment la testostérone. Les gars «cheap» qui se contentent d’envoyer des clins d’œil pour attirer l’attention ou qui ajoutent des membres dans leurs favoris seront déçus ou désenchantés de leur expérience avec ces outils qui ne «pognent» pas. Le site autorise jusqu’à 1 000 favoris (quelle farce). Cette astuce permet cependant de mesurer la véritable motivation des membres choisis, puisque chaque connexion au site peut générer une notification. Or, 90% des profils s’avèrent peu actifs ou abandonnés au bout de quelques visites (les femmes doivent payer 20$ pour faire enlever les informations et photos personnelles versées à leur profil, d’où le peu d’images et la multitude de profils inactifs).
    Les gars «plus fonceurs» envoient plutôt des messages payés le gros prix, compte tenu du peu de succès des avances effectuées. Toute une farce aux dires des confidences de femmes rencontrées. Textes minimalistes, bourrés de fautes et souvent écrits par des personnalités narcissistes. À l’occasion, des messages fort bien écrits, mais parfois peu crédibles car, où est la vérité sur ce site qui fait l’apologie du mensonge entre hommes et femmes.
    Vous avez reçu une notification «admirateur»? Attention, c’est un leurre, car les femmes peuvent répondre ainsi aux nombreux clins d’œil reçus par un seul clic, sans même avoir visité votre profil. Sachez enfin que les hommes y sont au moins 30 fois plus nombreux et actifs que les femmes. Alors les chances de succès d’une rencontre demeurent infinitésimales. Comme sur les autres sites de rencontre, vous aurez peut-être plus de chances avec les grands formats moins preneurs (quelques kilos en plus ou grandeurs athlétiques). Les nombreuses indécises déclarées ont la seule assurance est d’être curieuses ou insatisfaites dans leur vie de célibataire ou de couple, avec une profonde motivation de vengeance. Dernière constatation, les profils avec une seule langue parlée différente de celle du site cachent une de ces filles qui tentent de vous hameçonner. N’y perdez pas votre temps ni votre orgueil…
    Que les hommes ayant réussi un bon « plan cul » sur AM se manifestent!

    En résumé, rendez-vous sur Gleeden, vous y trouverez davantage votre bonheur !!!!

    Répondre
    1. franck

      Ashley Madison : le site de relations extra-conjugales quasiment sans femmes
      C’est ce qui s’appelle faire passer des vessies pour des lanternes. Le site de rencontres adultères Ashley Madison, dont les données de millions d’utilisateurs viennent d’être publiées par des pirates informatiques, s’est bâti une réputation sulfureuse mondiale mais ses clients ne jouissaient en réalité d’une majorité de comptes féminins fantômes.
      Les données d’utilisateurs publiées par les hackers la semaine passée, après le piratage du site en juillet, ont été diffusées sur une partie d’internet difficilement accessible au grand public. Celles-ci suggèrent que beaucoup de profils des femmes inscrites sur Ashley Madison étaient de faux comptes.

      Répondre
  2. Johnf802

    Wow that was odd. I just wrote an extremely long comment but after I clicked submit my comment didn’t show up. Grrrr well I’m not writing all that over again. Anyway, just wanted to say superb blog! feadfedfcebf

    Répondre

Répondre à JEAN Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>